Les ateliers d'Andrea

pour de l'animation

chez vous

à votre rythme

SELON VOS ENVIES

CONTEXTE D'INTERVENTION

- PREMIÈRE VISITE -

  • Elle se fait sur le lieu de vie de la personne (à domicile ou en structure), sous forme d’entretien afin de recueillir un maximum d’informations et d’être au plus près des centres d’intérêt du bénéficiaire, en accord avec ce que je peux proposer.

L’objectif est de permettre :
− de se projeter/ou non.
– d’offrir au bénéficiaire la liberté de choisir si oui, ou non, cet accompagnement vers du loisir adapté à domicile peut lui correspondre.

FINALITE : prendre du plaisir !

  • La première rencontre a du sens car elle permet à la personne de se raconter comme elle l’entend et de faire appel à ses souvenirs en évoquant les loisirs pratiqués avant, ainsi que ceux qu’elle pratique aujourd’hui.
  • Si un proche est présent lors de cette première rencontre, il pourra apporter d’autres pistes de réflexion voire appuyer le discours de la personne (confirmer et ajouter des éléments).
  • En fonction des éléments évoqués, nous pourrons élaborer un projet d’accompagnement personnalisé tenant compte des attentes mais aussi des besoins spécifiques de la personne.

- SÉANCES A LA CARTE - ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ

Matériel utilisé : jeux divers, supports adaptés (support plastifié avec thème particulier, ou support grossi), matériel de loisirs créatifs, etc…
NB : Désinfection du matériel ainsi que des outils de travail à chaque fin de séance.

- PAIEMENT (contrat CESU ou paiement avec facture)

Le CESU, c’est du Chèque Emploi Service Universel.
Si l’activité de loisir à domicile est appréciée par le bénéficiaire et que les interventions deviennent régulières, un contrat de travail sera établi, notamment si j’exerce 4 semaines consécutives, ou bien 8h par semaine.

Dans le cadre d’un CESU déclaratif :

  • Etant employée à domicile, je deviens salariée
  • Le bénéficiaire employeur, est quant à lui particulier-employeur.
  • Travailant pour plusieurs bénéficiaires, je serai salariée multi employeurs.

Le CESU déclaratif est une déclaration simplifiée d’activité, auprès de l’URSSAF.
L’employeur déclare les heures réalisées par la salariée ainsi que la rémunération indiquée.
L’URSSAF édite le bulletin de paie.
Le paiement se fait soit par chèque soit par virement.

Le CESU présente plusieurs avantages :

  • Conditions de contrat : simplifie la gestion administrative des deux parties (l’employeur ET le salarié)
           o Salarié : contrat de travail + couverture sociale
           o Employeur : rémunération directe de l’employé intervenant à domicile
  • Avantage fiscal : Il permet à un particulier de se faire rembourser une partie des dépenses engagées dans le service à la personne
    => L’emploi d’un salarié à domicile ouvre droit à un crédit d’impôt ou une réduction d’impôt.

Le paiement de l’animation se fait à l’heure.
La prestation pour l’animatrice (salariée à domicile) est de 18 euros/H net.
L’employeur paye 18 € (10% de CP inclus) + les cotisations patronales de l’heure.

Pour estimer le coût réel de l’emploi, cliquez sur l’onglet ci-dessous « cliquez ici pour plus d’informations, vous serez dirigé vers la page officielle de l’URSSAF.

 

ANIMATION PONCTUELLE : si besoin d’un temps occasionnel (contretemps, urgence, etc) ou de délivrer une facture, le prix est différent car l’intervention se fera via mon statut de micro entrepreneur (et non plus de salarié comme le CESU).

   * la séance de 1H est de 25€ (si la personne fatigue vite et est peu mobilisable sur le plan attentionnel)

   * la séance de 2H est de 50€ (ex: temps calme du soir)

   * la séance de 3h est de 70€ 

 

 

NOUVEAU : « les ateliers d’Andréa » a rejoint le réseau EUSKO PRO (monnaie locale).

Le paiement des prestations est possible en eusko (espèces, virement ou via le QR code).

 

- TRAVAIL EN RÉSEAU -

  • A chacun son rôle dans l’intervention à domicile : apporter de l’animation parallèlement à des soins infirmiers, un suivi rééducatif, des interventions d’aide à domicile, c’est contribuer au maillon du « bien vivre chez soi » et de la participation à la vie sociale.
  • Malgré une activité « en indépendance », j’ai pour volonté d’entretenir un esprit d’équipe avec les autres intervenants, en plaçant le bénéficiaire au centre de nos préoccupations et en nous tenant informés de tout changement observé (fatigue, tristesse, chute, etc.) via un support commun resté au domicile ou en communiquant par téléphone (à définir).
  • Divertir l’esprit pour mieux accepter les soins du corps est un pivot central de la vie sociale en établissement…
                       et si cela était également possible à domicile ?

- CONTEXTE COVID -

Vigilance renforcée quant aux mesures sanitaires :

  • intervention masquée si besoin
  • désinfection du matériel utilisé à chaque fin de séance

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.